237 – Quel festin !

Devant moi tu dresses une table, face à mes adversaires. Tu parfumes d’huile ma tête, ma coupe est enivrante. (Ps. 23(22), 5)


Ô Jésus, Bon Pasteur, tu m’invites à la table de « l’Eucharistie » où tu t’offres en nourriture.  Dès mon baptême ma tête et mon cœur furent parfumés de ton onction qui a fait de moi ton enfant bien-aimé.

Aussi, mon cœur déborde de Joie. Je suis enivré par cette surabondance de Joie de me savoir aimé et accueilli par mon Dieu Bon Pasteur.

Jules Graton