Nouvelles du Jourdain avril 2018

Bonjour à chacun de vous,

Quelques nouvelles de la maison du Jourdain, la mission du Seigneur.

Plusieurs retraites et ressourcements prévus dans les prochaines semaines, voir les détails dans la section activités.

Meilleures salutations à chacun de vous, union de prières toujours,

Le Jourdain

Note: Au Jourdain, nous sommes en recherche de bénévoles pour aider la mission, personnes ouvertes à la prière.

Le congrès du renouveau charismatique catholique de Montréal aura lieu du 31 août au 2 septembre 2018, voir le dépliant en cliquant sur ce lien : Dépliant congrès 2018

La dévotion sans la charité par Saint François de Sales

Un jour, Mgr camus demanda à Mgr de Sales

«Comment peut-il se faire qu’on trouve parfois des chrétiens d’une grande dévotion et pourtant fort méchants? Leur dévotion n’est-elle qu’hypocrisie?

– Non, non, répondit-il, leur dévotion est véritable. C’est qu’en elle-même, la dévotion n’est qu’une vertu morale et acquise, non point divine et infuse. Autrement, elle serait théologale, ce qui n’est pas.

Mais, même des vertus théologales comme la foi et l’espérance sont compatibles avec le péché mortel. Lorsqu’elles sont privées de charité, elles sont informes et mortes. Comme l’apprend l’apôtre, on peut avoir la foi jusqu’à transporter les montagnes sans avoir la charité.

On peut être vrai prophète et méchant homme, comme l’ont été Saül, Balaam et Caïphe. L’on peut faire des miracles, comme l’on croit que Judas en a faits, et être méchant comme lui.

On peut même donner tous ses biens aux pauvres et souffrir le martyre sans avoir la charité. Beaucoup plus aisément, on peut être fort dévot et pourtant fort méchant. Cette dévotion-là est morte.

– La dévotion morte est-elle encore une vraie dévotion?

– Oui, répondit Mgr de Sales, comme un corps mort est un vrai corps, quoiqu’il soit privé de son âme.

– Mais, lui rétorqua Mgr Camus, ce vrai corps n’est pas un vrai homme.

– Ce n’est certes pas un vrai homme entier; c’est le vrai corps d’un vrai homme, mais mort. Ainsi en est-il de la dévotion sans charité : c’est une vraie dévotion, mais morte. Par la charité, l’homme est bon. Par la dévotion seule, il n’est que dévot. En perdant la charité, il perd sa bonté, non sa dévotion. Par le péché mortel, on ne perd pas toutes les qualités acquises, pas même la foi et l’espérance, à moins de produire des actes caractérisés d’infidélité et de désespoir.»

Jim Caviezel – Dire sa foi

par Pierre-Alain Depauw — 6 janvier 2018 – Médias Presse Info

Jim Caviezel est l’acteur qui a joué le rôle du Christ dans le film La Passion du Christ. Il vient de courageusement déclarer que les catholiques ont besoin de guerriers pour ramener le monde à la foi.

C’était le 3 janvier 2018, lors d’un événement organisé par FOCUS, qui rassemble de jeunes étudiants universitaires catholiques à Chicago, aux États-Unis. Devant environ huit mille étudiants, Jim Caviezel a déclaré que « certains d’entre nous, aujourd’hui, vous le savez, embrassent un faux christianisme, où tout est bonheur », alors qu’en fait, « il y a beaucoup de douleur et de souffrance avant la résurrection ». « Votre chemin ne sera pas différent. Alors embrassez votre croix et courez vers son but. Je veux que vous alliez dans ce monde païen et que vous ayez le courage d’exprimer votre foi en public sans honte. »

L’acteur de La Passion du Christ a souligné que « le monde a besoin de guerriers fiers, animés par leur foi. Des guerriers comme Saint Paul ou Saint Luc, qui ont risqué leur nom, leur réputation, pour apporter au monde leur foi et leur amour pour Jésus« . « Dieu appelle chacun de nous – chacun de vous – à faire de grandes choses. Mais d’abord, ils doivent s’engager à prier, aider, méditer sur les Saintes Écritures et prendre les sacrements au sérieux.»

L’acteur a également dit qu’il souhaite que les jeunes soient libres, « qu’ils puissent être libérés de leurs faiblesses et libérés de l’esclavage du péché. C’est la liberté pour laquelle il vaut la peine de mourir.» « Chacun de nous doit porter sa propre croix. C’est le prix de notre liberté », a-t-il insisté.

Il est revenu sur son rôle dans La Passion du Christ : « Mel Gibson m’a appelé, il voulait que je joue le rôle de Jésus-Christ, à 33 ans. Était-ce une coïncidence? Je ne pense pas. » Puis il a rapporté que ce rôle du Christ s’était accompagné de véritable souffrance physique concrète: son épaule démise sur la croix, frappé par la foudre alors qu’il était sur la croix, l’acteur a aussi subi une chirurgie cardiaque après cinq mois à souffrir d’hypothermie. Tout cela, a-t-il dit, il l’a considéré comme une « pénitence » personnelle.

Caviezel a également déclaré : «quand j’étais sur la croix, j’ai compris que Sa souffrance était notre rédemption. Rappelez-vous qu’aucun serviteur n’est plus grand que l’enseignant.» En ces temps, l’acteur a souligné : « Certains d’entre vous peuvent se sentir misérables, confus, incertains quant à l’avenir. Ce n’est pas le moment de se retirer ou de se rendre.  »

Enfin, Jim Caviezel a souligné que «pour arriver à Dieu, nous devons vivre avec le Saint-Esprit comme bouclier et le Christ comme épée. Puissions-nous ainsi rejoindre Saint Michel et tous les anges pour envoyer Lucifer et sa horde directement à l’enfer auquel ils appartiennent !»

Lien vers l’article original avec photos:

http://www.medias-presse.info/jim-caviezel-aux-etudiants-catholiques-je-veux-que-vous-alliez-dans-ce-monde-paien-et-que-vous-ayez-le-courage-dexprimer-votre-foi-en-public-sans-honte/85822/

Vœux pour la nouvelle année

Entrer dans le temps de Dieu, entrer dans l’infini, entrer dans l’éternité; voilà ce à quoi nous sommes appelés.

Se placer devant LUI, l’adorer, le regarder, le prier, le louer, reconnaître notre être pécheur et attendre tout de LUI.

Accueillir son Esprit Saint, le laisser agir en nous; le laisser nous modeler, nous façonner, à travers vents et tempêtes, à travers ce chemin qu’Il nous trace, chemin de croix, chemin de joie, chemin de confiance et d’abandon.

Puisqu’Il est avec nous tous les jours jusqu’à la fin des temps et qu’il nous assure que les puissances du mal ne prévaudront pas contre son Église,

De qui aurions-nous crainte, devant qui tremblerions-nous.

Il est toujours avec nous, son bâton nous guide et nous protège.

Merci Seigneur de nous accompagner tout au cours de cette année afin que notre pas ne défaille pas.

Pose ta main de bénédiction sur chacun de nous, sur nos familles, nos communautés, sur ton Église, sur le monde entier.

Tous unis dans la prière en Jésus, Marie, Joseph dans l’Esprit Saint.

BONNE, HEUREUSE ET SAINTE ANNÉE 2018,

Carmelle Jetté

MESSAGE DU JOURDAIN, MÉDITATION DE NOËL

Merci Seigneur pour le Jourdain qui nous permet de vivre ce que le Seigneur nous a enseigné. Il a résumé les commandements de Dieu en deux : l’Amour de Dieu et l’amour du prochain. Pour nous, membre du Jourdain, dans la contemplation, nous mettons en priorité l’amour de Dieu en vivant la Sainte Eucharistie, rencontre personnelle avec Jésus, remède pour tous nos besoins, l’adoration et la méditation sur l’évangile du Seigneur Jésus.

Dans l’action, nous essayons de vivre ensemble l’amour du prochain dans le service de nos frères et sœurs en mettant en priorité la charité.

Meilleurs vœux de Joyeux Noël et Bonne Année

Que la Paix, du Seigneur reste toujours dans nos cœurs.

Amen, Alléluia!

Le Jourdain

Activités et vœux de Joyeux Noël et Bonne Année

Nous terminons une guérison intérieure sous le thème: « Étends la main pour opérer guérisons, signes et prodiges ». Ac 4, 30 . Le Seigneur s’est manifesté fortement selon les besoins de chacun.

Voir la lettre de vœux de fête en cliquant sur ce lien:  doc20171211112731

Dans un dernier document, notre pape François confie aux évêques la guérison, l’accompagnement et la prophétie pour faire grandir le peuple de Dieu dans la foi. Il reconnaît ainsi l’action de l’Esprit Saint qui fait vivre aux personnes une rencontre personnelle avec Jésus Christ et accompagne ainsi chacun sur un chemin de conversion. Il n’y a pas de guérison intérieure sans conversion et pas de conversion sans guérison intérieure. Cette transformation, il l’a lui-même vécue, il en a témoigné.

« La guérison intérieure est le plus beau cadeau que le Renouveau Charismatique a laissé au peuple de Dieu. » nous dit le père Émilien Tardif msc.

Lors de cette session, j’y ai vu des personnes même très âgées faire du ménage dans leur vie et se préparer à rencontrer le Seigneur lorsqu’il viendra.

D’autres ont retrouvé la foi charismatique. Leur vie étant assombrie par divers événements. Ce fut un check-up total de tout leur histoire de vie. Enfin des plus jeunes ont découvert un JÉSUS amour qui se fait tout proche et qui guérit.

Pour tous ce fut une rencontre personnelle avec Jésus Christ où l’Esprit Saint a manifesté fortement sa puissance qui fait du bien et qui a fait dire à chacun lors des témoignages: « Je vais revenir. »

Une équipe à l’écoute de vos besoins, des temps d’enseignements, d’accompagnement, de silence, de prière, d’adoration, couronné par des pardons donnés au nom de Jésus, voilà en quelque sorte ce qui est offert aux gens lors de nos sessions.

Il n’y a pas de situations difficiles qui ne soit résolues, par une démarche de guérison intérieure où l’Esprit Saint fait des merveilles.

Bienvenue à tous, parlez-en à vos amis et à vos connaissances.

MEILLEURS VŒUX POUR UN JOYEUX NOËL ET UNE BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2018

Au nom de toute l’équipe du Jourdain,

Carmelle Jetté